LA VITICULTURE

Nous ne pouvons développer dans cet article toutes les opérations liées à la plantation et à l’entretien de la vigne, car le sujet est beaucoup trop vaste. Nous avons donc choisi de vous parler uniquement de la physiologie de la vigne, qui de par son cycle reproducteur, est vraiment très féminine !

La vigne a un cycle végétatif (croissance et développement des organes végétatifs) et un cycle reproducteur (développement des baies).

La viticulture - UrbanWine

Les pleurs (reprise d’activité)

A la fin de l’hiver, on observe un écoulement de la sève (eau, minéraux, vitamines, hormones) au niveau des plaies engendrées par la taille. Il faut être très vigilant à ce moment crucial de la taille, car ces écoulements, en humidifiant le bourgeon augmente les risques de gel de ce dernier. D’où la pratique d’une taille en biseau afin d’éviter ce problème.

Le débourrement (premier vrai stade végétatif)

Il y a quatre phase. Tout d’abord, le bourgeon d’hiver qui a ses écailles refermées. Puis le bourgeon dans le coton où les écailles sont écartées. Puis la pointe verte où la jeune pousse devient visible et enfin la sortie des feuilles.

La floraison

Elle s’établit sur une dizaine de jours vers la mi-juin, plus si le temps est pluvieux. L’inflorescence, future grappe de raisin, porte les fleurs dont le pistil donnera le grain de raisin.

La pollinisation

Directe ou indirecte

La fécondation

Il existe quatre ovules par fleurs, mais tous ne sont pas malheureusement fécondés.

La nouaison

Les fleurs fécondées évoluent en fruit; on dit qu’elles nouent. L’ovule devient pépin et l’ovaire devient baie. Les autres non fécondées tombent. Les grains se forment et prennent rapidement du poids et du volume. La grappe se forme en 3 ou 4 semaines.

La véraison

Elle se manifeste par un changement de couleur des baies. Elles perdent leur nature herbacée. Elles deviennent violette pour les raisins noirs et translucide pour les raisins blancs. Cette phase correspond à la montée brutale des sucres et à la baisse de l’acidité. Les baies doublent de volume et de poids en se chargeant en sucre et en eau.

La maturation

Cette période dure une cinquantaine de jours. Elle correspond à l’accumulation des sucres, des composés aromatiques, des composés phénoliques et à la baisse de l’acidité.